fbpx
témoignage alumni prof professeur transition professionnelle enseignant reconversion

“Je continue d’évoluer dans le secteur que j’aime : l’éducation.”

“Je continue d’évoluer dans le secteur que j’aime : l’éducation.” 1024 684 Le Choix de l'école

“Je continue d’évoluer dans le secteur que j’aime : l’éducation.”

Après deux années comme enseignante de français au collège à Bagneux (92) avec l’accompagnement du Choix de l’école, Judith poursuit son parcours professionnel dans le secteur de l’éducation. Judith occupe aujourd’hui le poste de responsable projets et développement chez PAPOTO, une association qui œuvre pour faciliter la parentalité aux familles les plus vulnérables. Elle raconte.

Qu’est-ce qui t’a amenée à te réorienter dans l’enseignement avec Le Choix de l’école ?

Je n’ai pas fait les études classiques qui mènent à l’enseignement. C’est resté une envie inaboutie. Puis l’éducation prioritaire est devenue mon sujet de mémoire dans le cadre de mon master en politiques urbaines à Sciences Po Paris. Lorsque j’ai découvert Le Choix de l’école, c’était pour moi l’occasion de suivre cette envie, tout en y apportant mes connaissances théoriques et académiques.

Et aujourd’hui, que fais-tu ?

Depuis septembre, je suis Responsable des Partenariats et du Développement d’une jeune association : PAPOTO (PArentalité POur TOus). Sa mission est de transmettre les informations clefs sur le développement du jeune enfant aux familles les plus vulnérables, dans une perspective de réduction précoce des troubles de l’apprentissage et de réduction des inégalités sociales et scolaires.

Quelles sont tes missions ?

Nous sommes une petite équipe, donc mes missions sont variées. Ma principale activité est la recherche de nouveaux partenaires sur les terrains où nous intervenons : écoles, crèches, associations de quartier, etc. ; mais aussi des financeurs publics et privés pour soutenir nos activités. L’association est en phase de développement, donc j’accompagne également la fondatrice dans cette réflexion-là : que voulons-nous faire ? Avec qui et quels outils ?

Comment vis-tu la transition après Le Choix de l’école ?

Bien ! Ma priorité était de garder un pied « sur le terrain », tout en trouvant ma place dans une organisation et en remontant à un niveau plus décisionnel et stratégique. Ce poste actuel me le permet : je passe deux tiers de mon temps au bureau et un tiers dans les villes où la grande majorité des enseignants accompagnés par Le Choix de l’école enseignent. Je continue d’évoluer dans le secteur que j’aime – l’éducation – et gagne également des compétences plus liées à la vie d’une structure indépendante. C’est très enrichissant de sentir qu’on peut agir sur ce qu’on a observé comme freins lorsqu’on enseignait, à savoir, dans mon cas : la liaison écoles-familles !

Comment t’es-tu organisée concrètement dans ta recherche d’emploi ?

J’ai été accompagnée par Le Choix de l’école dès le début de la deuxième année du programme. J’ai bénéficié de l’aide d’une coach individuelle pendant deux séances. Cela m’a permis de retravailler mon CV, réfléchir aux compétences à mettre en avant liées à l’enseignement, et à créer un fil rouge autour de cette expérience et ce que je voulais en faire (même si c’était encore flou pour moi). J’ai également participé à plusieurs ateliers collectifs qui permettaient de se (re)poser des questions fondamentales : qu’est-ce que j’aime ? Dans quoi suis-je douée ? Dans quelles conditions de travail ai-je besoin d’exercer pour me sentir bien ? 

À partir du retour des vacances de février de la deuxième année, j’ai commencé à contacter des professionnels dans des secteurs qui m’attiraient, puis à en rencontrer quelques-uns en mai-juin. Finalement, cela s’est fait assez rapidement car je connaissais de loin la fondatrice de l’association PAPOTO.

Quels conseils donnerais-tu à un enseignant ou une enseignante en transition professionnelle ?

Commencer la réflexion tôt dans l’année (avec l’aide des ateliers du Choix de l’école par exemple) mais sans trop se presser pour se mettre en mouvement (contacter des professionnels, candidater) ! Ça m’a fait du bien de prendre d’abord quelques mois pour y réfléchir sans rien formaliser, puis de commencer à lister de façon très large ce qui pourrait me convenir. Presque 6 mois se sont écoulés avant que je commence à envoyer des mails. Jetez un œil à ce que font aujourd’hui les alumni, ça rassure sur les possibilités et ça donne beaucoup d’idées !

Que font les alumni du Choix de l’école ?

POUR ALLER PLUS  LOIN

Les candidatures pour rejoindre le programme sont ouvertes ! Déposez votre dossier en ligne pour enseigner au primaire, en collège ou en lycée professionnel dès septembre 2023 avec Le Choix de l’école.

Newsletter

Suivez nos actualités

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir les actualités du Choix de l'école par email. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous envoyant un email à l'adresse contact@lechoixdelecole.org.