fbpx
je m'occupe d'élèves décrocheurs

“J’accompagne toujours des jeunes décrocheurs, mais à travers le service civique.”

“J’accompagne toujours des jeunes décrocheurs, mais à travers le service civique.” 1024 684 Le choix de l'école

“J'accompagne toujours des jeunes décrocheurs, mais à travers le service civique.”

Après deux ans d’enseignement en collège à Montfermeil (93) puis à Bondy (93) avec Le Choix de l’école, Océane a rejoint l’association Unis-Cité en tant que coordinatrice d’équipe et de projet. Dans cette interview, elle parle de ce nouveau poste qui s’inscrit dans la continuité de son engagement en faveur des jeunes décrocheurs.

“Je voulais continuer à accompagner les jeunes mais d’une manière plus globale et plus personnalisée.”

J’ai beaucoup aimé enseigner, mais au bout de deux ans, j’ai réalisé que ce que je préférais dans ce métier, ce n’était pas de transmettre des connaissances en français, mais plutôt d’accompagner les élèves.

Pendant ma deuxième année, j’ai réfléchi à mes envies pour la suite. Il y avait deux options : soit je me mettais à fond dans ma matière, le français, soit je changeais d’activité pour accompagner ces jeunes autrement.

Je voulais continuer à accompagner les jeunes mais d’une manière plus globale et plus personnalisée car en tant qu’enseignante, je n’avais pas l’impression d’aller au bout de ce que je pouvais faire avec eux. J’ai réalisé qu’il y avait plein d’autres choses à faire en dehors de l’école pour eux.

En plus de mes heures d’enseignement, je tutorais des élèves décrocheurs et j’ai réalisé que cet accompagnement davantage individualisé auprès de ce public me plaisait énormément. J’ai donc décidé d’orienter mon projet professionnel dans ce sens et c’est à ce moment-là que j’ai découvert Unis-Cité.

“Aujourd’hui, je m’occupe de jeunes décrocheurs en service civique.”

Je m’occupe du programme booster chez Unis-Cité : un programme de re-mobilisation contre le décrochage scolaire. Je coordonne une équipe d’une vingtaine de jeunes âgés de 16 à 25 ans,  dont la moitié sont des décrocheurs scolaires, qui sont en emploi du temps alterné entre le service civique et le lycée. Ces jeunes font tous leur service civique avec Unis-Cité à travers des missions de solidarité diverses. Ils font par exemple des maraudes avec l’association L’assiette migrante, de l’animation auprès de réfugiés et en maisons de retraite, ou encore de la distribution alimentaire avec les restos du cœur.

jeunes décrocheurs faisant une mission de solidarité en service civique

“J’étais tout à fait légitime pour ce poste du fait de mon expérience en tant qu’enseignante.”

Lorsqu’on travaille avec les jeunes en décrochage scolaire, il y a un gros lien à faire avec l’Éducation Nationale, ce qui est bien plus simple à mettre en place lorsqu’on a enseigné en collège d’éducation prioritaire.

J’avais aussi une très bonne connaissance des élèves décrocheurs que j’accompagnais déjà avec passion au collège à travers du tutorat.

Un autre atout était ma connaissance du territoire. Quand j’étais enseignante, je travaillais énormément avec les associations locales  à Montfermeil puis à Bondy avec qui je continue de travailler aujourd’hui. Ça m’a énormément aidée dès mon arrivée chez Unis-Cité. Moi qui souhaitais continuer à travailler dans le 93, je suis ravie.

“Pour moi, je n’ai pas du tout changé de voie, c’est une continuité logique.”

Mes deux années d’enseignement m’ont permis de maîtriser la gestion d’un groupe et c’est vraiment essentiel pour s’occuper de 21 jeunes. Je me sers aussi de mes compétences en termes d’animation car il faut être très énergique et réussir à les intéresser. C’est sans compter sur la nécessité d’être tolérante, patiente, à l’écoute, et de savoir faire le lien avec les parents. Autant de qualités que j’ai développées en enseignant.

Je m’appuie sur mes compétences d’enseignante tous les jours.

Pour moi, je n’ai pas du tout changé de voie, c’est plus la continuité de mon expérience d’enseignante. Je retrouve cette liberté avec mon équipe que j’avais avec mes élèves, je fais beaucoup de partenariats avec des associations, et surtout, je fais en fonction des besoins des jeunes.

Déposez votre candidature en ligne pour faire votre première rentrée comme enseignant en collège dès septembre 2021 avec Le Choix de l’école.

Newsletter

Suivez nos actualités

Nous respectons les lois sur la protection de la vie privée