fbpx

“Enseignant, c’est un métier où l’utilité sociale est visible au quotidien.”

“Enseignant, c’est un métier où l’utilité sociale est visible au quotidien.” 1024 684 Le choix de l'école

“Enseignant, c'est un métier où l'utilité sociale est visible au quotidien.”

Après l’ESSEC Business School et une expérience chez IBM, Bernard se reconvertit dans l’enseignement de l’anglais en collège d’éducation prioritaire avec Le Choix de l’école. Dans cette interview, il revient sur l’utilité sociale du métier d’enseignant, son premier émerveillement en classe et sur les horizons que l’anglais permet d’ouvrir aux élèves.

Pourquoi as-tu choisi d’enseigner ?

Une des raisons principales pour lesquelles j’ai voulu enseigner, c’est que c’est un métier où l’utilité sociale est visible, voire palpable. Au quotidien tu vas voir le fruit de ton travail et tu vas pouvoir en être fier. Ça comptait beaucoup pour moi.

J’ai découvert à quel point ça pouvait être sympa et même amusant de voir les élèves grandir et évoluer.

Ton premier émerveillement en classe ?

On termine le premier chapitre qui était intitulé « Montaigne’s got talent », traduit « Montaigne a un incroyable talent », Montaigne étant le nom de mon collège, et donc inspiré de l’émission anglaise « Britain’s got talent ». Quand les élèves devaient se mettre en scène, ils m’ont vraiment impressionné par leur créativité puisqu’on a eu le droit à toutes sortes de talent dans mes trois classes de 5 ème.

J’ai eu plusieurs personnes qui ont chanté devant toute la classe, en anglais, ils se sont rendus compte qu’ils parlaient super bien anglais ; ils nous ont fait des expositions de dessins au mur, de bandes dessinées qu’eux-mêmes avaient créées ; j’ai une fille qui est arrivée avec des gants de boxe en classe et qui nous a fait une démonstration de ses meilleurs « move » ; j’ai eu le droit à des tours de magie ; j’ai eu un rap, en 5 ème 5, excellent !

Les élèves sont épatants, c’est juste génial.

Tes débuts en classe, c’était comment ?

Intense, mais ça ne m’a pas surpris. Tout au long de l’université d’été on nous a dit « Votre première semaine ça va être puissant, ça va être fort. »

En revanche, c’est vrai qu’il faut se préparer un peu psychologiquement à vivre au jour le jour voire d’une heure sur l’autre les premiers cours surtout parce que tu dois en même temps que préparer tes cours découvrir le fonctionnement du collège. C’est un peu paradoxal parce que tu te dis le collège, j’y suis passé, donc je connais, et en fait non. Tu crois connaître mais tout a changé.

Les premières semaines voire les premiers mois en tant qu’enseignant, je les ai passés à essayer de me même tout simplement dans la tête d’un élève de treize ans et essayer de comprendre comment est-ce que ça fonctionne dans sa tête. Qu’est-ce qui le motive ? Qu’est-ce qu’il aime ? Qu’est-ce qui fait qu’il est heureux ou non ? Pour lui permettre d’apprendre, l’anglais mais aussi ce que c’est que la vie, lui permettre de grandir de manière générale.

Enseigner l’anglais, c’est comment ?

J’ai le bon avantage de ne pas être né bilingue et du coup je comprends la situation de mes élèves quand ils se retrouvent devant un texte ou à faire une compréhension orale et à comprendre 3 mots : parking, sandwich, Mcdo. Je suis complètement passé par ce processus, j’irai jusqu’à dire que je n’étais pas particulièrement bon en anglais au collège.

Et puis un gros avantage de l’enseignement de l’anglais, c’est la possibilité de parler un peu des sujets qu’on veut en cours d’anglais à partir du moment où ça participe à la formation de nos élèves. C’est comme ça que j’ai eu la chance de pouvoir parler de féminisme, d’écologie, de basket, de la Nouvelle-Zélande.

Tu as tout à découvrir quand tu es jeune. Tes horizons s’élargissent petit à petit, et l’anglais est un horizon parmi tant d’autres que j’essaye d’élargir pour eux, du mieux que je peux.

POUR ALLER PLUS  LOIN

> Inscrivez-vous à la prochaine session d’information en ligne pour en savoir plus sur le programme Le Choix de l’école et poser vos questions aux enseignants accompagnés par l’association.

Candidatez en ligne pour faire votre première rentrée comme enseignant en collège dès septembre 2021 avec Le Choix de l’école.

Newsletter

Suivez nos actualités

Nous respectons les lois sur la protection de la vie privée