Le choix de l'école - Interview Anne-Charlotte

“Mes élèves me font rire”

“Mes élèves me font rire” 1024 684 Le choix de l'école

Anne-Charlotte vient de faire sa première rentrée comme enseignante de français.

“Mes élèves me font rire“

Anne-Charlotte a rejoint Le Choix de l’école en 2018. Elle vient de faire sa première rentrée comme enseignante de français dans un collège REP+ de Seine-Saint-Denis. Retour sur son premier mois en classe.

“J’ai été très agréablement surprise par la motivation de mes élèves.”

Je suis globalement contente de ma rentrée. J’ai été très agréablement surprise par la motivation de mes élèves, de leur envie d’être là. J’avais peur qu’ils viennent au collège à contrecœur, qu’ils n’aient pas envie d’apprendre. En fait, c’est plutôt l’inverse, il y a une vraie motivation de leur part, parfois d’ailleurs dure à canaliser. Ils me font beaucoup rire !

Autre bonne surprise, j’appréhendais qu’ils n’aient pas de notion d’autorité alors qu’en fait, ils comprennent très bien où sont les limites, mes limites en tant qu’adulte d’ailleurs, plus qu’en tant que prof.

Et puis, mon collège est très soudé, les profs sont jeunes, bienveillants avec les élèves et très axés sur l’interdisciplinarité.

“J’utilise des techniques vues lors de l’université d’été, ça fonctionne bien.“

Pour le moment, je suis assez satisfaite de ma gestion de classe. J’utilise des techniques vues lors de l’université d’été et ça fonctionne plutôt bien.

Lors du moment capital de l’entrée en classe par exemple, j’ai mis en place des rituels. Les élèves se mettent en rang dans le couloir, en silence. Ensuite, j’ouvre la porte de ma salle et je les fais entrer un par un en leur disant bonjour et en appelant chacun par son prénom. Ça me permet de créer un premier contact, même avec ceux qui répondent par un regard seulement. Une fois en classe, ils sortent leur carnet et leurs affaires de français, toujours debout en silence, pendant que je note la date au tableau.

Ces rituels sont toujours les mêmes, les élèves le savent. Ils ont d’abord testé ma capacité à les maintenir et maintenant, ils les suivent sans problème.

 

“Je m’assure que les élèves comprennent les sanctions que j’applique.”

Autre apprentissage de cet été qui m’a été utile dès le début : fixer des règles dans ma classe, m’y tenir, et surtout, les faire comprendre aux élèves.

En effet, lors des premiers cours, lorsque je reprenais un élève, j’ai réalisé qu’il ne faisait pas le lien entre son comportement et ma réaction, et boudait ensuite sans comprendre.

Maintenant, dès que je reprends un élève, je demande à toute la classe si elle sait pourquoi le comportement en question méritait d’être sanctionné. Ça marche très bien et apaise les tensions dans la classe. Ce n’est pas un élève que l’on sanctionne, mais une attitude.

“Il faut que j’apprenne à me reposer sur mon équipe pédagogique.”

Mon objectif pour les prochaines semaines : apprendre à me reposer sur mon équipe pédagogique. Par exemple, il faut que j’envoie davantage mes élèves au CPE.

C’est important que l’élève sache que ce qui se passe dans la classe est partagé avec toute l’équipe pédagogique. Il faut qu’il comprenne que l’autorité est collective, et pas juste entre lui et moi.

Newsletter

Suivez nos actualités

Nous respectons les lois sur la protection de la vie privée