Jordan, enseignant avec Le Choix de l'école

“Les élèves ont du mal à rester assis pendant une heure, et moi aussi d’ailleurs.”

“Les élèves ont du mal à rester assis pendant une heure, et moi aussi d’ailleurs.” 1024 684 Le choix de l'école

À la veille des vacances de La Toussaint, Jordan fait le point sur ses premières semaines en classe, ses élèves, ses réussites, ses objectifs pour la suite.

“Les élèves ont du mal à rester assis pendant une heure, et moi aussi d’ailleurs.”

Diplômé de l’université Paris-Est Créteil en sciences sociales, Jordan rejoint le programme Le Choix de l’école en 2018. En septembre, il a fait sa première rentrée en tant qu’enseignant de lettres modernes en collège REP. Retour sur ses premières semaines en classe.

“Je me sens bien dans mon collège et surtout en classe”

J’ai été agréablement surpris par l’énergie des élèves. Il y a une grosse envie de participer et d’être valorisé, la difficulté est de canaliser et d’utiliser à bon escient cette énergie. En revanche, le rapport à l’écrit est très inégal, comme le niveau en général, et l’hétérogénéité des classes est pour moi l’un des principaux enjeux à traiter.

Globalement, je me sens bien dans mon collège et surtout en classe. Il y a une bonne équipe d’enseignants et le principal est à l’écoute. Je peux compter sur eux en cas de besoin en plus de l’association, c’est rassurant de ne pas se sentir isolé. Donc, pour le moment, je suis satisfait et très motivé pour la suite.

“Le cours commence avant la salle de classe, un peu comme le match qui commence dès l’entrée dans le stade.”

L’aspect gestion de classe travaillé pendant l’université d’été du Choix de l’école a été très utile au tout début. J’ai utilisé certains rituels présentés en juillet, en les reprenant à mon compte, et en m’adaptant à la politique de l’établissement.

Par exemple, faire comprendre aux élèves que le cours commence avant l’entrée en classe, dès la cours de récréation où ils se mettent en rang à la sonnerie. Un peu comme le match qui commence dès l’entrée dans le stade.
Je veux que les élèves entrent dans la classe dans le calme et soient dans une démarche active par rapport au cours. Chaque début de cours commence par un rappel de ce qui a été vu la dernière fois, une sorte d’échauffement. C’est un détail, mais c’est essentiel.

Dès la première séance, j’ai aussi institué un plan de classe basé sur une disposition fille-garçon. Cette configuration limite en général les bavardages, même si je dois ajuster au fur et à mesure. En effet, le placement peut être source de conflits pour certains, donc j’adapte en fonction des affinités.

Je veux que les élèves soient dans une démarche active par rapport au cours.

“Valoriser les apports des élèves permet de les investir davantage dans le cours”

Je me suis également fixé des règles qui doivent aider les élèves à rester actifs pendant le cours.

Au début de chaque séance, je prends le temps de leur expliquer l’objectif du jour, pour toujours donner du sens à ce qu’ils vont faire. Je les incite également à questionner les activités que je leur propose pour les encourager à réfléchir par eux-mêmes.

Plus globalement, j’essaye de valoriser au maximum leurs apports et je rebondis sur ce qu’ils disent pour leur permettre de s’investir davantage pendant le cours.

“J’aimerais qu’ils considèrent la littérature comme un moyen de mieux se connaître”.

Avec chacune de mes classes, j’ai commencé par faire un exercice pour dédramatiser la littérature, se familiariser avec elle.

Sans grande originalité, je leur ai proposé de se livrer au questionnaire de Proust et à se demander ce que représente la littérature pour eux. Je voulais qu’ils comprennent que le rapport à la littérature est intime et différent pour chacun, qu’ils considèrent la littérature comme un moyen de mieux se connaître et d’interroger le monde qui les entoure.

Quand je leur ai demandé ce qu’ils pensaient de la littérature, certains ont clairement dit que ça ne leur plaisait pas ou qu’ils trouvaient ça nul. Lorsque je leur ai proposé de justifier leur point de vue, ils se sont eux-mêmes surpris par leur capacité à remettre en question des notions, des opinions qu’ils croyaient figées. En les encourageant à interroger la littérature, je voulais les amener à changer leur perception sur ce domaine.

“Quand c’est clair pour toi, c’est clair pour tes élèves”

Mon objectif pour les mois à venir : mieux structurer mes cours, aller à l’essentiel, avoir un fil conducteur plus clair et plus solide, car quand c’est clair pour toi, c’est clair pour tes élèves. Donc cela me permettra d’intégrer plus facilement leurs apports pour les valoriser et les impliquer davantage.

J’ai aussi besoin d’acquérir des mécanismes pour être plus efficace dans ma préparation de cours. L’université d’été m’a donné pas mal d’outils, mais ma marge de progression reste grande. Les ateliers proposés tout au long de l’année par l’association vont m’aider, et les entretiens réguliers avec une tutrice me permettent de réfléchir sur mes pratiques et d’envisager d’autres façons de faire.

“Les élèves ont du mal à rester assis pendant une heure, et moi aussi d’ailleurs.”

J’aimerais également permettre plus de mouvements dans la classe. Mes élèves sont plein d’énergie, ils ont du mal à rester assis pendant une heure, et moi aussi d’ailleurs. Je voudrais inclure cette énergie dans ma pédagogie, en leur proposant par exemple des activités qui favorisent la mise en action du corps et ce qui permet à un élève de progresser, à savoir : l’attention, la concentration et la mémorisation. C’est un projet qui me tient particulièrement à coeur pour qu’enseigner et apprendre respectent un peu mieux nos rythmes, et rendent mon cours plus dynamique et vivant.

Enfin, je voudrais réussir à faire plus de différenciation, c’est-à-dire proposer plusieurs parcours de difficulté en fonction des habiletés des élèves. Le plus important pour moi n’est pas qu’ils parviennent tous au même niveau mais que chacun parvienne à son meilleur niveau, dans la mesure du possible.

POUR ALLER PLUS LOIN

  • Pour en savoir plus sur le programme Le Choix de l’école et rencontrer les enseignants, participez à notre prochaine réunion d’information.
  • Pour rejoindre le programme Le Choix de l’école, vous pouvez candidater en ligne.
Newsletter

Suivez nos actualités

Nous respectons les lois sur la protection de la vie privée