fbpx

Confiance en soi et orientation à l’école – Entretien avec Marina Barreau

Confiance en soi et orientation à l’école – Entretien avec Marina Barreau 1024 684 Le choix de l'école

Confiance en soi et orientation à l'école - Entretien avec Marina Barreau

« Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? ». Au collège, les élèves ont souvent du mal à répondre à cette question. Pour les aider à mieux se connaître, à découvrir leurs talents et leur potentiel, les enseignants ont besoin d’être formés et accompagnés. C’est dans cet objectif que l’association CeQueJeVeuxFairePlusTard est intervenue en décembre auprès des enseignants accompagnés par Le Choix de l’école.
Dans cet entretien, Marina Barreau, fondatrice de l’association, revient sur les outils à la disposition des enseignants pour aider leurs élèves à travailler la confiance en soi et à y voir plus clair dans leurs envies et leurs choix d’orientation professionnelle.

Pourquoi est-ce important d’aborder la confiance en soi et l’orientation avec les élèves dès le collège ?

Souvent on dit en 4 ème « Il a le temps de choisir ce qu’il veut faire plus tard. », puis en 3 ème c’est couperet « Bon alors tu veux aller où ? », « Qu’est-ce que tu veux faire ? », « Mais non ça ne décidera pas de ta vie. », « Oui mais si ça décidera de ta vie ! ».

CeQueJeVeuxFairePlusTard est une association qui permet à chacun de révéler ses talents et on dit « pour l’épanouissement de tous » parce qu’on pense que quand on révèle ses talents, on est à sa juste place et on construit un monde meilleur.

On s’appuie sur une méthode qu’on a développée qu’on appelle : « Tête-Coeur-Corps. ». La tête, on s’appuie sur un modèle de compréhension de l’être humain basé sur les neurosciences. Le corps, parce qu’on fait beaucoup d’activités d’expression pour renforcer la confiance en soi, parce que les activités permettent de voir les motivations. Et le coeur, tout cela dans une ambiance bienveillante.

Notre objectif, c’est aussi que les jeunes aient une orientation choisie, alors que la plupart du temps, ils ont une orientation subie. C’est pour cela qu’on organise des ateliers dans les établissements scolaires pour accompagner les enseignants et accompagner les jeunes à mieux se connaître, pour bien s’orienter.

Quels sont les outils que vous présentez aux enseignants pour travailler ces sujets avec leurs élèves ?

Le premier outil dont j’ai parlé, c’est les quatre accords de fonctionnement que sont la bienveillance, l’écoute, la co-responsabilité et la confidentialité, qui permettent à chacun de se dévoiler. Cela permet vraiment une meilleure ambiance dans la classe, et ça permet de mettre, que ce soit les enseignants ou les élèves, dans un autre mode de fonctionnement, dans un autre mode relationnel, dans quelque chose qui va être beaucoup plus constructif.

Des jeux d’énergie qui vont permettre aux jeunes de dépenser de l’énergie, et pour ceux qui ont besoin de bouger, de bouger ; des ateliers d’expression qui sont liés à tout ce qui est le théâtre d’improvisation ; aussi, ce qu’on appelle les ateliers « forum », ou des moments où les jeunes vont s’exprimer et exprimer leur ressenti, où est-ce qu’ils en sont.

Et quand les enseignants comprennent à quel point les motivations sont importantes, et que ces leviers, ces éléments de motivation vont permettre aux élèves d’aller mieux, de retrouver de l’énergie, voire de la motivation à travailler, ils savent après les utiliser à bon escient.

POUR ALLER PLUS  LOIN
> Regarder aussi : Entretien avec Iannis Roder sur la laïcité à l’école.

> Inscrivez-vous à la prochaine session d’information en ligne pour en savoir plus sur le programme Le Choix de l’école et poser vos questions aux enseignants accompagnés par l’association.

Candidatez en ligne pour faire votre première rentrée comme enseignant en collège dès septembre 2021 avec Le Choix de l’école.

Newsletter

Suivez nos actualités

Nous respectons les lois sur la protection de la vie privée