Ils ont fait Le choix de l'école

“Toute la sélection s’est passée sans pression ! “

“Toute la sélection s’est passée sans pression ! “ 1024 684 Le choix de l'école

Prune, nouvelle admise dans le programme le Choix de l’école 2018-2020

“Toute la sélection s’est passée sans
pression !”

Prune sait que son bonheur professionnel passe par le lien direct avec les jeunes. Diplômée de Paris 13, membre de l’AFEV, elle vient de quitter son poste de chargée de communication pour enseigner avec Le Choix de l’école. Elle revient sur son parcours et livre ses premières impressions sur le programme.

“J’avais perdu le contact avec le terrain, avec les enfants, et cela me manquait.”

J’ai fait une prépa littéraire puis la fac. Après mon diplôme, j’ai commencé à rechercher du travail, mais j’ai éprouvé des difficultés à trouver du sens dans les offres. J’ai donc effectué un service civique à l’AFEV. C’est comme ça que j’ai découvert l’associatif, le travail avec les jeunes, la lutte contre les inégalités. Après mon service civique, j’ai eu plusieurs missions à des postes de chargée de communication, toujours dans des structures engagées pour l’éducation, mais j’avais perdu le contact avec le terrain, avec les enfants, et cela me manquait.

Donc voilà, je viens d’être admise dans le programme Le Choix de l’école pour enseigner le français en collège d’éducation prioritaire.

“Toute la sélection s’est passée sans pression”

Lors de la journée d’évaluation en février, tout était fait pour que l’on se sente bien, un peu comme chez Mac Do, “venez comme vous êtes”. Du coup, c’était super. Il n’y avait pas de concurrence entre les candidats, mais plutôt de l’entraide. Même sans savoir si on allait être sélectionné dans le programme, on avait déjà envie de se revoir.

Maintenant que je suis admise, je retrouve cette ambiance à chaque nouvelle rencontre. Un peu comme des collégiens, on se demandait si on allait se faire des amis, et en fait ça s’est fait super vite. J’ai hâte d’être à l’université d’été en juillet pour commencer.

“Le côté collectif du programme me donne confiance”

Je n’aurais pas osé changer de métier sans le cadre proposé par Le Choix de l’école. Je ne me serais pas sentie armée. Là, il y a la cohorte, le côté très collectif du programme, on est tous dans le même bateau, ça donne confiance. Seule je ne me serais pas lancée.

Newsletter

Suivez nos actualités

Nous respectons les lois sur la protection de la vie privée