fbpx
Ronan, alumni Le Choix de l'école

“Je veux continuer à enseigner car en deux ans, je n’ai pas fait le tour du sujet.”

“Je veux continuer à enseigner car en deux ans, je n’ai pas fait le tour du sujet.” 600 400 Le choix de l'école

Ronan, alumni du programme, prépare cette année l’agrégation de français.

“Je veux continuer à enseigner car en deux ans, je n’ai pas fait le tour du sujet.”

Que faire après Le Choix de l’école ? Après l’ESCP Europe, Ronan rejoint Le Choix de l’école en 2016 et enseigne en collège d’éducation prioritaire pendant deux ans. Cette année, il prépare l’agrégation de français avec comme objectif de retrouver le collège à la rentrée prochaine.

Qu'est-ce qui te plaît dans le métier d'enseignant et qui te donne envie de continuer ?

Cette année, je suis des cours à la Sorbonne pour passer l’agrégation. Je veux ensuite continuer dans l’enseignement parce que j’ai beaucoup aimé le contact avec les élèves pendant mes deux premières années. Au début j’ai fait plein d’erreurs, mais les élèves ne sont pas rancuniers, on peut adapter et corriger le tir rapidement.

Enseigner, c’est un métier qui fait progresser en permanence.

Et puis j’ai aussi eu la chance d’être dans un collège très dynamique, avec beaucoup de projets et d’échanges de pratiques entre les professeurs. Idem au Choix de l’école, où les professeurs sont vraiment encouragés à travailler ensemble. Pendant les ateliers du mercredi par exemple, la parole circule, il y des retours d’expérience des autres professeurs, ça permet d’adapter sa pratique, de progresser.

J’ai eu la chance d’être dans une dynamique de travail très collective.

J’ai enseigné deux ans, et j’ai l’impression de ne pas avoir fait le tour du sujet. Je veux continuer pour creuser tout ça, et entre autres les procédés pédagogiques que j’ai pu ébaucher pendant ces deux ans.

Tu es un amateur de théâtre. Est-ce quelque chose que tu as pu partager avec tes élèves ?

Oui j’ai monté un atelier théâtre et j’ai fait la mise en scène d’une comédie musicale Les indiens sont à l’Ouest, au collège !

Et dans mes cours, j’ai souvent utilisé des exercices théâtraux pour aider les élèves à s’exprimer. Je leur faisais d’abord mimer des situations ou des émotions, ensuite ils reformulaient à l’oral, et dans un dernier temps, ils décrivaient par écrit ce qu’ils avaient voulu exprimer.

Le théâtre permet aux élèves de comprendre d’abord par le corps, ce qui facilite ensuite le passage à l’écrit.

En plus dans une classe, on pousse les tables, et en deux secondes, c’est parti, on passe au théâtre.

Si tu réussis le concours de l’agrégation, où iras-tu enseigner l’an prochain ?

Je ne sais pas comment va se passer l’affectation, mais si je suis en collège, j’aimerais retourner en éducation prioritaire, pour approfondir le travail esquissé pendant mes deux premières années. À moyen terme, j’irai peut-être en lycée, et de préférence dans le Val-de-Marne, là où j’ai grandi.

Tu t’imagines faire autre chose qu’enseigner ? Tu ferais quoi ?

Après mon expérience en lycée, pourquoi pas devenir chef d’établissement, ou bien rejoindre le rectorat d’une académie.

POUR ALLER PLUS LOIN

Newsletter

Suivez nos actualités

Nous respectons les lois sur la protection de la vie privée