fbpx
Julie-Le-Choix-de-lecole

“Avoir enseigné au collège me donne de la légitimité à l’université.”

“Avoir enseigné au collège me donne de la légitimité à l’université.” 600 400 Le choix de l'école

Alumna Le Choix de l’école, Julie enseigne aujourd’hui à l’Université de Nouvelle-Calédonie

“Avoir enseigné au collège me donne de la légitimité à l’université.”

Après deux ans avec Le Choix de l’école, Julie est devenue enseignante à l’Université de Nouvelle-Calédonie. Plus tard, elle pense se lancer en politique sur des questions d’éducation.

Comment as-tu construit ton projet professionnel après Le Choix de l’école ?

Je suis rentrée en Nouvelle-Calédonie fin septembre 2018, car toute ma famille y vit. Je voulais continuer dans l’éducation, et au début je pensais m’engager en politique sur le sujet.

Pendant la deuxième année avec Le Choix de l’école, mon mentor, Vincent Bouvier, secrétaire général de la mer en France, m’a aidée à construire mon projet professionnel en Nouvelle-Calédonie.

J’ai pu rencontrer des représentants calédoniens qui m’ont expliqué que le contexte actuel était particulièrement compliqué en raison des trois référendums successifs sur l’accession à la pleine souveraineté. La situation ne semblait donc pas propice à un engagement en politique.

Pour l’instant, j’ai donc choisi de continuer en tant qu’enseignante, la politique ce sera pour plus tard. Avoir un lien avec les élèves et apprendre sur moi, en même temps que j’apprends sur eux, m’intéresse toujours énormément.

En quoi consiste ton poste à l’Université de Nouvelle-Calédonie ?

Je suis chargée de mission d’enseignement et d’accompagnement sur un nouveau programme de l’université.

L’objectif est de mieux accompagner les jeunes calédoniens dans leur première année à l’université pour éviter le décrochage scolaire lors de cette année charnière.

J’enseigne la méthodologie, comme par exemple la prise de notes, les méthodes de concentration, la lecture active ou encore la prise de parole. Ce programme permettra aussi une meilleure correspondance des calendriers universitaires notamment avec la France, pour leur poursuite d’études en master.

Avoir enseigné, est-ce une expérience utile pour toi aujourd’hui ?

Oui ça m’a beaucoup apporté. Au début, les étudiants me testaient et les autres professeurs aussi, parce que j’enseigne quelque chose de différent, pas une discipline classique.

J’ai rapidement pu asseoir ma légitimité et avoir des retours très positifs de la part des étudiants.

Les étudiants sont dans l’optique d’apprendre et les trois-quarts de ceux qui sont inscrits à mes cours sont présents, ce qui est un bon résultat.

Pendant mes deux années au collège, j’ai appris à gérer la posture à avoir avec les élèves et avec la direction de l’établissement. J’ai aussi beaucoup développé ma prise de parole en public. Même si aujourd’hui je ne m’adresse plus à des collégiens, je reste un adulte de référence et ces compétences sont précieuses.

Ce nouveau poste a été l’occasion de créer mon cours de toute pièce, c’est très libre et hyper créatif.

Savoir tirer le meilleur de cette page blanche et être créative sont des compétences que j’ai développées pendant mes années en collège.

POUR ALLER PLUS LOIN

Newsletter

Suivez nos actualités

Nous respectons les lois sur la protection de la vie privée